Archives pour la catégorie carpe

Chimera barbel 12′ 1.75lb – Poignée mixte noyer/Liège pleine fleur/ALPS

Denis voulais une canne radicalement différente, pour la pêche de barbeaux spécimens, ainsi que de carpes moyennes, la distance de lancer n’est pas sa priorité, il voulais néanmoins pouvoir surcharger énormément (200g) sa canne pour des lancers courts, avoir beaucoup de plaisir et énormément de réserve de puissance, pour ces poissons de courant très combatifs. La chimera 2 1.75lb est muni d’un scion très fin ultra souple, et d’un talon avec ce type de réserve de puissance, ce talon justement est aussi puissant que le serait celui d’une acurix 3lb, la progressivité de cette canne malgré le mariage de ces deux mondes, est proprement exceptionnelle. Cette canne pourrait d’ailleurs tout aussi bien servir au stalking sur des poissons beaucoup plus puissant. Son action au lancer est d’ailleurs tout aussi surprenante, puisque 90m avec un 70g et un moulinet shimano baitrunner 4000D sont réalisables, 30m avec un 200g (avec de la bannière et sans forcer) également. Le jeu d’anneau qu’elle a reçu, des séries K fuji titanium bipattes (TKWSG) sur les 3 premiers anneaux, et des monopattes titanium sur les 7 derniers selon le principe du fuji new guide concept la rende encore plus sensible et légère, puisqu’elle pèse 325g seulement. Sa poignée enfin, composée de noyer usiné, poncé, teinté, et verni patiemment de manière à faire ressortir les veines du bois, ainsi que de liège, est à elle seule une petite oeuvre d’art.

je vous laisse apprécier la chosechimera2fall (Large) chimera2fncg (Large) chimera2marquage (Large) chimera2wood (Large) chimera2175 (Large) chimera2all (Large)Le lien pour faire réaliser votre canne sur mesure spécifique barbeau :

http://www.cotesetlacs.fr/cannes-specialist-barbel/30800864-chimera-specialist-barbel-12-15lb-a-225lb-modele-1-2-et-3.html

Guillaume RICHARD – Gérant
COTES ET LACS SARL
8 rue de la vallée
85270 Saint hilaire de Riez
TEL : 06 82 84 73 98

 

 

Pêche rapide sur Apremont à la nuit d’enfer

Au menu elles ont eu droit à 3 préamorçages à la nuit d’enfer 15 et 20mm . La pêche  s’est faite après le travail : le temps de s’installer les premières cannes pêcheront vers 20h 40, je n’ai pas encore mis ma dernière que mehdi démarre en trombre (ses cannes mais lui non plus ne tarde pas, il est au taquet c’est le premier poisson de l’année pour lui…) une commune longue lui redonne le sourire lui qui galère après 3 sorties sans fishs…

DSC_0510 (Custom)

Après cette mignonne, nous fondons de gros espoirs sur deux cannes tendus avec son world travel 235 3Dtender au ras d’un herbier, elles se font attendre quelque temps, la dépose ayant été compliquée avec le vent j’ai du me servir de la frontale sur zone…
vers 22h 00 un démarrage en trombe, Mehdi est sur la canne avant moi mais me la redonne tout en me prédisant un beau poisson, le combat est rude grace à la distance et au vent contraire ainsi qu’à une carpe qui a bien le pêche… au bout du compte, on épuise une miroir parfaite toute en rondeur pas si grosse mais est ce le plus important…DSC_0517 (Custom)
Jeretend du bord la canne carpe Acurix FNCG,  du bord et au final la distance me semble largement suffisante (entre 120 et 130m cette canne est surprenante…) je pensais qu’il y avait plus  pour atteindre la proximité de l’herbier. La prochaine fois on se passera du bateau…acurix-burgundy2acurix-wood-cork-3acurix-wood-cork4

acurix-wood-cork5

Un bon 1/4 d’heure après départ sur cette canne, ça ne fait pas semblant à l’autre bout, je repasse la canne à Mehdi pour faciliter la maneuvre (passage derrière un arbre…), et lui dit de la terminer (en fait c’était un bon prétexte…), le poisson semble correct et après un bon 1/4 d’heure d’âpre combât tout en douceur, une jolie miroir apparait, de quoi faire oublier la fatigue, mais pas la réalité on bosse demain …

DSC_0524 (Custom)

DSC_0532 (Custom)

DSC_0538 (Custom)
Arrivé à ce stade nous plions bagage vers 23h00 histoire d’être en forme pour le lendemain…

A de prochaines sessions sur Apremont…

Guillaume

ALT à l’amino squid blanche

Bonjour,

un alt pour moi est véritablement un amorçage d’au moins 3 semaines, celui ci est en fait venu par hasard, partis initialement pour amorcer à peine 10 jours, une méchante pharyngite dont je mettrai 10 jours à me débarrasser nous oblige à repousser une de nos pêches initialement prévues dans la nuit du dimanche au lundi, à une pêche de soirée prolongée jusqu’à 2h30 du matin en semaine le jeudi… avec le boulôt le lendemain.

C’est pas moins de 25-30kg de bouillettes amino squid en 20 et 25mm mm qui rejoindront le fond 3 à 4 fois par semaine sur à peu près deux hectares d’un secteur délaissé et désert du lac d’Apremont au préalable à la pêche.

C’est donc avec un certain entrain, que je débauche ce soir là pour récupérer Mehdi et son pneumatique puisqu’il est en panne de véhicule (la tuile…). j’étais loin de m’imaginer la suite.

à l’arrivée sur le poste tout est calme, le lac est d’huile, ce qui n’est pas un bon présage sur Apremont, ou le temps pourri annonce souvent de joli pêches. Je dépose deux cannes sur la berge d’en face et en lance une autre du bord sur un spot connu. Mehdi de son coté exploite la bordure du sa gauche et mets deux cannes sur le coup.

L’attente est de courte durée, ma canne lancée du bord déroule d’entrée, malheureusement ça se mets à frotter singulièrement, et je fini par décrocher le poisson. Je remets un montage neuf, mehdi réamorce et le montage repart au même endroit.

Il est temps de se mettre à dîner, pour meubler l’attente…

21h52 : notre Dîner est interrompu par un run toujours sur la canne de gauche lancée du bord, ça donnera ça :

Petite commune qui déménage

Petite commune qui déménage

le poisson est remis à l’eau rapidement après deux ou trois photos. Puis se remets à la bouffe tout juste assis ça repart

22h08 : du coté de Mehdi sur le coup un run de malade (30m…) manque d’arracher la canne du buzz bar deux cannes, au passage Mehdi apprécie ses nouveaux moulinets mitchell avocast 7000 qui sont franchement qualitatifs autant au niveau du frein que du couple disponible pour ramener, une jolie miroir d’environ 11kg apparait 15 minutes après…

DSC_9625 (Small) DSC_9629 (Small)la remise à l’eau est faite rapidement…

on se remets à essayer de finir de manger, et 15 minutes après, je dis à Mehdi, que je trouve que c’est un peu calme, 10 seconde après (véridique…) un run de fou me tire de mon pessimisme c’est une canne déposée en face qui part, à ce rythme là elle va finir  sur la berge d’ailleurs :).

Elle se ravise et reviens soudain vers moi comme une balle, puis se décide à faire un gros run vers la gauche, ça me semble assez lourd, et là ça se mets à frotter sur le fond une souche, puis elle se bloque dedans. Je grimpe dans le bateau et me tracte jusqu’au poisson fait quelque tours autour de la souche puis le montage viens… et mer…!!!

Je reviens au bord puis refait un montage et la dépose dans la foulée au même endroit.

23h14 Medhi déroule à son tour, une jolie commune nous rejoins pour la séance photo. Et on commence franchement à s’amuser…

DSC_9634 (Small)on en est au dessert, et un nouveau run en face, assez timide me fait ferrer dans le vide… je la relance du bord sur le coup…

puis sur la canne de gauche à une quarantaine de mètres ça part franchement  il est 23h40 :

elle fait environ 11kg

la carpe est encore sur le tapis ça repart sur la canne juste relancée il y a dix minutes :

et puis dans la foulée un autre run poisson juste arrivé sur le tapis…

Vu le paquet de départs sur cette bordure (les trois derniers en 5 minutes…) je relance toutes mes cannes du bord réparties sur le coup ou les carpes sont bien installées, entretenus qu’elles sont par nos rappels d’amorçage (très) réguliers pendant la pêche, on passera bien 3 kg rien qu’en rappels.

Une petite heure après il est 00h57: c’est le tour de Mehdi de faire du fish :

Un petite demi heure d’attente, et à 1h30 (on est déjà bien fatigués…) et une canne en plein milieu du coup démarre en trombe et envoi 20 m  d’un coup, ça me semble plus lourd le combat s’éternise un peu effectivement à la pesée ça monte un peu plus pour mon plus grand bonheur (environ 13kg d’écailles) :

C’est désormais l’euphorie, la carpe est à peine remise à l’eau, la canne de gauche redémarre, avec un run en trombe tout en puissance… encore un combat bien sympathique et à l’arrivée une torpille d’une longueur impressionnante :

Au jeu du encore une et on arrête, je joue un peu avec le feu, puisqu’il faut bosser demain (Mehdi lui a pris sa journée, le malin…), on attendra donc 2h30 et on pliras ensuite…

2h25 : Mehdi rouvre le bal avec un jolie écailleuse d’environ 11kg, qui lui fera un combat de dingue

2h30 un autre run, le poisson semble lourd, et finira par casser le bas de ligne sur une souche sur laquelle il frottait sérieusement, bas de ligne dont je me suis dit plus tôt dans la soirée que je devrais le changer puisque le fluoro de 48/100 commençait à être u peu râpeux… tant pis pour moi…

Il est l’heure fatidique, on plie bagage,bien crevé mais tous le deux content de notre pêche…

Bilan de 6h30 de pêche, 10 poissons plus 2 décroches et une 1 casses sur obstacle. Plutôt content de notre soirée de pêche…

 

Bouillette Mulberry rose testée

Par Jeremy Faucard textes et Photos

Le soleil est au beau fixe, une pêche matinale est prévue pour ce weekend end. Mon terrain de jeux, une ancienne gravière avec une eau sombre, un fond sableux et quelque tache de vase. Le matos est chargé dans la voiture demain matin prêt pour demain matin.

7H00 Arrivé sur les lieux, je m’installe vers le fond de la gravière ou j’ai pu observer quelques sauts prêts des arbres immergés. Les bouillettes Mulberry (Cotes et Lacs) seront de la partie, un appât idéal pour les pêches éclairs.

 

bouillettes mulberry roses

bouillettes mulberry roses

7H30 tous est en place, la canne de gauche pêche un arbre immergé tandis que celle de droite est tendu en pleine eau. Une à deux poignés par cannes en termes d’amorçages. Il y a plus qu’à attendre !

7H45 L’attente sera de courte durée la canne de gauche démarre en trombe ! Après un combat musclé la belle glisse dans les mailles du filet.

1ere carpe à la mulberry Cotes et lacs

1ere carpe à la mulberry Cotes et lacs

9H00 Quelques sauts ce manifestent sur ma zone de pêche. Je réamorce sur les spots pour tenir les poissons en activité. La tasse de café dans les mains, j’admire le spectacle !

10H15 Un de mes détecteurs émet un Bip ! Je m’approche de la canne car c’est celle de gauche et l’arbre immergé n’est pas loin .Quelques minutes s’écoulent, la canne démarre ! Je saisi la canne, c’est plus lourd sa ce déplace lentement. Le fish arrive près de l’épuisette, mais ce n’est pas de son goût le combat commence ,les rushs s’enchainent la CTS répond et gagne le duel, Yes !

2eme carpe mulberry cotes et lacs

2eme carpe mulberry cotes et lacs

12H00 Plus aucun départ par la suite, mais heureux du résultat.

Mehdi sort du big à la NV

Mehdi était à la pêche Dimanche soir sur une rapide au lac d’apremont (sans moi, cause grosse fatigue, je travaille trop :)…), bien lui en a pris puisqu’il vient de sortir une big commune sur un amorçage préalable de moins de 3 ou 4 jours à la Richworth NV (NDLR 6€ le kg en Promo en ce moment chez Cotes et lacs)

Voilà les quelques photos du jehdi (heu pardon du mehdi:)) avec sa belle prise.

Par contre ne me demandez pas le poids, je n’en sais rien, son peson carp spirit était en rade de pile et comme par hasard il avait enlevé son peson de secours la veille… Lui comme moi devons souffrir d’une appesonite aigue… Et puis d’ailleurs on s’en moque un peu du poids…

Le reste de la soirée donnera lieu à une décroche sur un fish visiblement encore plus gros…

IMG_0423

IMG_0421

Bravo l’artiste.

Guillaume

Pêche rapide sur poste amorcée bouillette amino squid blanche en compagnie de Mehdi

Ca faisait un bon moment avec Mehdi qu’on cherchait quelques heures à se caller pour une pêche d’un soir.

Mais tiraillé entre mon envie de continuer ce que j’avais commencé au lac du Jaunay, (plus gros poisson du Jaunay tombé la semaine d’avant…), et mon envie de retrouver Apremont, la décision fut prise après le coup de fil déterminant de Medhi, qui m’indique que les poissons ont semble- t- il colonisé sa zone amorcée, (l’autre point déterminant le poste est très peu distant de la voiture contrairement à celui du jaunay…) Tout de suite après ma journée soit aux environ de 19h45 je le rejoins sur sa zone d’amorçage…

Le ton est donné tout de suite, Mehdi m’accueille avec un bas de ligne dont l’hameçon a été rectifié quasiment au droit par son premier départ. ça saute d’un peu partout dans les herbiers. Mehdi s’est tendu en lisière de ceux là, je ferai de même. en laissant beaucoup d’angle entre les cannes. L’eschages se fait avec une équilibrée Nuit d’enfer Squid du même arôme que les bouillettes fraiches squids blanches Cotes et Lacs de l’amorçage. Mehdi lui a une canne avec deux squids rose Richworth en bonhomme de neige et l’autre avec une blanche et un mais en plastique.

Son amorçage réalisé avec des squid  blanches Amino Cotes et lacs 20mm et de squids rose Richworth 14mm depuis 5 jours a semble t il mis les poissons en confiance.

Une fois mes deux 10 pieds tendus, je me mets au diner du soir en contemplant la zone et en discutant avec Mehdi de son premier rush…Un second départ pour Mehdi ne se fera pas attendre… Ca donne pas mal de coup de tête mais ça se bat bien comme il faut d’après lui, je saisie l’épuisette pour lui donner un petit coup de main mais un run sur une de mes cannes m’oblige à le laisser se débrouiller…

Par contre là pas un coup de tête, et ça me semble lourd, le combat ne durera pas, mais Mehdi épuise avant moi celà dit un commune d’environ 7-8kg. A l’approche de mon poisson, il s’avère que c’est quelque chose qui ressemble à un Boeuf, après 2 ou trois hésitations elle se laissera docilement mettre à l’épuisette. Verdict de la pesée, 18k9. Décidément, je ne manque pas de chance en ce moment.

Après les photos les poissons sont libérés, et les cannes sont remise à l’eau, je ne changerai pas mon esche encore intacte elle repartira au même endroit. Mehdi fera de même après avoir remis une nouvelle bille, il a dut l’enlever pour faciliter le décrochage.

squid power en fanfare

Medhi et sa commune

nuit d'enfer equilibré squid blanche

18.9kg à la nuit d’enfer equilibré squid blanche

189al’autre face de cette merveille

Un 3ème run ne tarde pas, sur les cannes de Mehdi, un poisson d’environ combatif d’environ 8 à 10kg mis au tapis mais que je n’ai pu peser ni photographier, ma lagaffite m’ayant reprise temporairement 🙂 (le poisson m’a échappé, le matelas de réception était dans l’eau et le poisson trop agité et moi pas concentré du tout, désolé Mehdi…).

Un peu avant la nuit, un 4 éme départ intervient sur la même canne que tout à l’heure, je ferre rapidement, le poisson revient vers moi à pleine balle, le combat sera plus compliqué et les rushs nombreux et puissants, soulevaient des remous impressionnants. La mise a l’épuisette ne tarde cependant pas beaucoup. Le poisson est encore joli, quasiment sans aucune écaille cette fois. Après pesée ça donne 14.8kg…

14.8

Vu que la nuit approche c’est l’heure de plier après deux heures de pêches véritablement euphoriques.

Nous avons décidé de continuer l’amorçage, mais les trois soirées suivantes malgré une semaine d’amorçage supplémentaire ne donneront pas autre chose qu’un poisson chat et une joli Tanche. Semble t il les poissons ont désertés la zone, est ce l’enduro qui a eu lieu juste après notre première soirée , les variations de températures ont sans doute eu raison du poste, ou simplement les piqures désagréables des hameçons qui leur a fait déserter la zone amorcée? Mystère… et en même temps heureusement que ce n’est pas si simple.

 

Bouillette fraiche Amino squid Blanche – Sortie Test par Jeremy

Retour sur une petite session de 24h dans un plan d’eau de 180 hectares  de la région centre que je connais bien, afin de tester un nouvel appât de chez Cotes et Lacs : L’Amino

Ce plan d’eau est connu pour ces communes combatives et linéaires qui sont de vrais joyaux !

J’arrive sur les lieux,  l’étang est déjà pécher par quelques pécheurs qui sont eux aussi attirer par le beau temps annoncer. Je m’installe rapidement afin que mes cannes soit au plus vite « en action de pêche ». J’ai choisi un poste le long d’un ponton, les bateaux viennent s’y amarrer et au loin plusieurs bouées me servent de repère.

amino squid

J’opte pour deux tactiques différentes : 1 de mes cannes péchera à 2.5 mètres de profondeur et l’autre péchera à 4.5 mètres de profondeur.
Une des cannes est eschée d’une bouillette Amino avec une pop up plastique de couleur et l’autre canne avec une tiger et un pop up Red Pepper Liver.

IMG_4539

Le soleil commence à ce coucher, mes cannes sont en place, je peux amorcer avec les tigers et des bouillettes coupées en deux.

Comme on dit, maintenant « y a pu qu’a »

Je commence tous juste à m’endormir, quand tout d’un coup un détecteur s’emballe, il ait seulement 23h30.

Ma canne située à 4.50 mètres de fond se met à dérouler, je sors de mon duvet à vive allure, ferre la CTS et monte dans le 1m80 afin d’aller directement

au combat.
Une fois arrivé à l’aplomb du fish, les rushs s’enchainent ! Apres quelque minutes de combat, j’arrive à distingué une masse tout en écaille. YES une belle commune !
Il me reste plus qu’à faire entrer cette masse dans le triangle… 1, 2,3 c’est bon elle est la emprisonné dans les mailles du filet.
Je reviens sur le poste, je transfère la belle dans le sac flottant pour la pesée, verdict 17kg.

Les Amino ont fait leurs jobs

IMG_4592

Red pepper liver ou je fais un malheur!!!!

Un Titre qui vient du coeur après ce que viens de vivre Antoine… Je vous laisse découvrir..

« bonjour Guillaume
Je rentre d’une nuit incroyable!
Je suis allé sur un lac ou j’ai un droit de pêche a coté de chez moi, vu que je n’ai pas le temps de m’éloigner en ce moment car je suis seul sur la ferme, mon père est a l’hopital jusqu’à jeudi pour son diabète. Enfin bref, hier  (dimanche soir) sur un coup de tête je veux allez a la pêche!
19h je suis sur les lieux, 20h je suis en action de pêche! Avec les infos que j’avais je ne comptais pas faire un carton (le week-end précédent seulement 2 poste de pris, ils feront, 1 et 2 poissons + pas mal de décrochage sur 48h pour les 2 postes), j’espérais donc bien toucher un ou deux poissons! Je n’allais pas être déçus.
Pour faire cours : je touche 10 poissons pour 13 départs ( 1 décroche sur un esturgeon, 1 casse j’ai pas compris pourquoi et une autre décroche)
Le bilans des poissons pris :
15,4kg, 10kg, 11kg, 14,5kg, 10,5kg, 14,3kg, 13,1kg, 21,2kg, 9kg, 21,4kg!!!!
je te joins quelques photos.

miroir 21.4kg red pepper liver Cotes et lacs
miroir de 21.4kg prise à la bouillette fraiche red pepper liver
miroir de 21.2kg prise à la bouillette fraiche red pepper liver

miroir de 21.2kg prise à la bouillette fraiche red pepper liver

Carpe miroir de 15.4kg prise à la bouillette fraiche red pepper liver

Carpe miroir de 15.4kg prise à la bouillette fraiche red pepper liver

miroir de 14.5kg prise à la red pepper liver

miroir de 14.5kg prise à la red pepper liver

voilà, je suis heureux comme un pape!
J’ai fais toutes les carpes à la red pepper liver en bonhomme de neige, un montage simple mais redoutable!!!
Merci pour ces billes au top
 
Antoine »

2013 démarre en fanfare

Par Jéremy. (texte et photos)

La saison 2013 commence tout juste, les compteurs sont remis à zéro et déjà l’envie de prendre des carpes se fait sentir. Ma première « micro » session de l’année va s’effectuer sur un lac de 90 ha dans le Centre de la France.

J’arrive sur les lieux le 2 Janvier,  le lac est désert, à part quelques promeneurs et joggeurs. Les quelques infos que j’ai eues de la semaine dernière ne sont pas très bonnes : les carpes sont peu actives.

10h00 : tout est installé. Il ne me reste plus qu’à observer le lac pour cerner la moindre activité.  Les « Crab Liver Speed » en 15mm seront de la partie pour cette session. Ma canne de droite  sera eschée avec deux bouillettes  de 15mm et celle de gauche en bonhomme de neige, bouillette de 15mm et pop up de 12mm blanche.

18h00 : la nuit commence à tomber.  Je gonfle le « mission craft »  pour aller déposer mes deux montages proprement sur les spots que j’ai pu observer dans l’après-midi. Mon amorçage sera juste une a deux poignées de « Crab Liver Speed » en 15mm et un stick au niveau de l’hameçon pour une présentation optimale sur le fond. Ma canne  de droite sera placée près d’une  bouée à 1,40 m de fond  et celle de gauche péchera la même profondeur et à égale distance de celle de droite.

19h00 : tout est déposé méticuleusement,  il est maintenant l’heure de se restaurer, la nuit va être longue…

IMG_3674 (Small)

4h30 : pas un bip. Les « Optonic Conversions » restent muets. Je décide donc de relever la canne de droite  pour voir si les poissons-chats n’ont pas tout dévoré !.  Je replace la canne près de la bouée et j’envoie une poignée de bouillettes,…… on ne sait jamais……. si dame carpe est passée par là, sans avoir touché à mon montage, mais juste à l’amorçage.

6h20 : un bip se fait entendre. C’est ma canne de droite que je viens de replacer il y à peine 2 h. Le scion touche l’eau (car back lead). Je décide de prendre contact car la bouée qui est tenue par un câble  n’est pas très loin de mon montage et  pourrait sectionner celui-ci.  Je sens tout de suite que c’est lourd.  Le poisson se déplace lentement,  je parviens à le ramener  vers mon épuisette mais il  ne s’avoue pas vaincu pour autant. Il m’offre un dernier rush tout en puissance. Je comprime le « blanck CTS » en finesse et finis par glisser cette masse impressionnante dans l’épuisette.
Verdict : 24.2 kg !!!! Yes !!!!!!! Premier poisson de l’année 2013 !!   Et c’est un bœuf !!

IMG_3775 (Small)

Au matin,  après un bon café et me remémorant ce moment, je contacte Guillaume de « Cotes et Lacs » par email  pour lui annoncer la nouvelle. Le reste de la journée se  passe sans la moindre touche.

17h30 : tous les montages sont changés pour cette nouvelle nuit  et eschés de la même façon que la nuit précédente. Je dépose la canne de droite vers la bouée comme la première nuit et celle de gauche  péchera la bordure.

IMG_3810 (Small)

21h00 : je me glisse dans mon duvet en espérant  faire un autre fish dans la nuit ! C’est vers les 2h du matin qu’un « Optonic » émet un bip puis deux et  biiiiippp ….. La canne de droite s’emballe, la bobine du « ss3000 » se vide à une vitesse folle, mais je stoppe le tout avant que le poisson n’atteigne la bouée. Je bride au maximum car il est déjà loin. Quelques tours de manivelle plus tard, il se rapproche du triangle… et hop c’est dedans ! Verdict : 14 kg !!! Re-yessss !!!! Deuxième fish de la session,  une belle miroir au couleur de l’hiver.

IMG_3816 (Small)

3h00 : Je me glisse dans le duvet après avoir déposé la canne de droite avec mes deux billes de 15mm, le stick et une petite poignée de « Crab Liver Speed ».

5h20 : Ma canne de droite émet un Bip fébrile. Je regarde, et là, le scion touche l’eau. Comme la veille. Je sors du duvet et me tiens à coté de la canne. Le poisson fait avancer le « hanger » à faible allure. Je prends contact. La « CTS 11P » me fait sentir qu’à l’autre bout, c’est encore du lourd. Ca se déplace lentement. J’arrive à gagner quelques mètres,  mais aussitôt, elle me répond en reprenant ce que j’avais réussi à récupérer.

20 minutes plus tard,  elle n’est plus qu’à 20 mètres de la berge et les rushs sont puissants. Le combat entre nous deux aura duré 30 min et la belle finira par se laisser  glisser dans les mailles du filet. Je regarde de plus près et je comprends que j’ai dans l’épuisette un deuxième « big » fish !! Une belle commune bien dodue !! Je me saisis du « reuben heaton » : l’aiguille grimpe pour s’arrêter à 27.8 kg : Enorme !! Je la mets dans le sac flottant « Trakker » en attendant que le jour se lève pour la  séance photo.

9h00 : je préviens les potes que la nuit m’a livré un autre bœuf et une jolie miroir !

IMG_3907 (Small)IMG_3952 (Small)Après la séance photo, je  rappelle Guillaume de « Cotes et Lacs », pour lui faire partager mon immense joie et le remercie pour ses appâts « Crab Liver Speed » en lesquels j’accorde une confiance totale. Il est maintenant l’heure de plier, les 48h passées au bord de ce lac pour ma première pèche de l’année 2013 m’ont livré de très bons résultats.        (guillaume) Ce partage me fait plus que plaisir Jeremy : merci à toi pour ta gentillesse et ton approche très « carré »