Les Anneaux

Les Anneaux

19 août 2021 Non Par admin

En matière d’anneaux, il y a de quoi s’y perdre, ce n’est guère plus simple de s’y retrouver avec les descriptifs des anneaux tels que FUji , FNCG, tripattes, torzite, titanium sic céramique et j’en passe, on fait le point avec Guillaume RICHARD concepteur des cannes Côtes et lacs depuis 2012. Cet article dont Guillaume Richard votre serviteur est l’auteur a été publiée dans sa version originale et non mise à jour comme celui-ci dans le média carpe de Juillet aout 2020. Je vais donc vous présenter en détails tous les types d’anneaux en fonction de leur caractéristiques et destinations.

Les anneaux inclinés de marque Fuji Type KW:

La principale caractéristique de ces anneaux inclinés est qu’il n’est pas nécessairement utile de les prendre en taille 50 (hauteur 84mm), car ceux en taille 40 font une hauteur équivalente aux anneaux de 50 de type droit, c’est-à-dire 79mm et donc pas tellement moins que les version KW50.

ARMATURE TITANIUM

Céramique Torzite anneau Fuji titanium Torzite TKWTG couleur brillante (entre or et argent):

C’est le plus léger des anneaux FUJI tout en étant un des plus cher. Il n’est pas très discrets de par sa couleur, mais certains apprécient aussi le tape à l’oeil. L’armature titanium est nettement plus souple que celle en inox. Elle est à absence de mémoire de forme (toute torsion fait revenir en position initiale l’armature), est anticorrosion (Anodisation de surface par oxydation du titane en dioxyde de titane). La céramique est en Torzite, la seule céramique réellement créée pour la pêche, qui est plus large que haute et qui permet, à taille d’anneau, égale un diamètre de passage interne plus important. De plus cette céramique possède une glisse exceptionnelle, de loin supérieure à toutes les autre céramiques et dissipe le mieux la chaleur liée aux frottement du fil. En termes de poids, un jeu complet 403025201616 pèse moins de 21g, un jeu 302520161212 pèse moins de 16g, un jeu de 3020121010101012 pèse 13.3g… à Noter il n’existe pas de taille 50 mais il est possible de faire un jeu complet en 50 egalement en prenant le TKWSG50 qui a une armature identique, et le reste des anneaux en TKWTG

Anneaux TKWTG
Anneaux TKWTG 40 Titanium Torzite sur canne Côtes et Lacs
anneuax de pointe titanium torzite
Anneau de pointe titanium torzite envelloppant

Céramique Torzite anneau Fuji titanium Torzite T2KWTG couleur gris mat :

c’est exactement le même que le précédent à la couleur près, il est sensiblement plus cher que le précédent, puisqu’ici l’anodisation au dioxide de titane à été faite à un voltage différent et a permis d’obtenir une couleur gris mat résistante. En tout cas plus résistant qu’une simple peinture. Il a la faveur des pêcheurs de carpe qui recherchent à la fois un anneau léger résistant flexible discret et performant. Il existe aussi en taille 50 avec cette armature mais uniquement avec la céramique sic, les jeu de 50 torzite auront donc forcément un départ Sic et une suite en Torzite.

Anneaux T2KWTG Titanium TOrzite
Anneaux T2KWTG Titanium TOrzite

Anneaux de tête associé aux Fuji Titanium Torzite

L’anneau de tête correspondant est de type enveloppant à grosse céramique frontale, limitant les frottements lorsque l’angle de sortie du fil est faible, et à fixation par tube et patte ligaturé sans soudure sur le dessus, et de type anti-bouclage.

Céramique SIC anneau Fuji titanium Sic TKWSG

C’est le digne prédécesseur des Titanium Torzite toujours au catalogue fuji, identique en tout point à son prédécesseur hormis sa céramique qui est une Sic. Disponible du 10 au 50, il est très léger, mais un peu plus lourd que le précédent. (voir tableau récapitulatif). Anneaux de tête de type anti-emmêlement, avec patte à ligaturer et tube pour la fixation sans soudure sur le dessus. En france disponible en anodisation argent/or pour toutes les tailles, et en gris mat pour la taille 50.

ARMATURE INOX

Céramique Sic

Anneaux FUji GMKWSG

Les fuji GMKWSG sont des anneaux Fuji inclinés disponibles de la taille 10 à 50, à armature inox et céramique fuji SIC. Ils sont les dignes remplaceant des anneaux KWSG historiquement peints en gunsmoke. Ils existent en une finition nommée Gunmétal, qui est grise foncé aspect métal, attention il s’agit ici d’une anodisation très résistante à l’image de celle des titanium. Une autre finition voué l’arrêt existe en finition inox poli brillante. Cet anneau est 40% plus lourd que les versions titanium, un 50 40 30 25 20 16 pèse 75g, mais est vraiment très très solide. Une alternative plus légère est le FNCG 40 25 16 10 10 10 10 12, qui pèse moins de 35g, et est plus performant en distance que toutes les autres versions de jeu d’anneau. C’est un coût intermédiaire par rapport aux versions à armature titanium, et constitue un excellent rapport qualité prix, ce qui le rends très prisé des pêcheurs de carpe…

Anneaux GMKWSG
Anneaux Fuji GMKWSG sur canne à carpe Torrix TE
gmkwsg Fuji
anneaux gmkwsg Fuji 40 sur canne Torrix Te Côtes et Lacs
Anneau GMMNST FUJI SIC Gunmetal
Anneau GMMNST FUJI SIC Gunmetal

Les anneaux de marque Kigan :

Les Kigand 3D gunsmoke et black type SVSGTU droit tripatte:

Ce sont des anneaux droits de type tri-patte, à céramique propriétaire Sertie et collée en 3D dans leur armature inox  ( il ne risque pas de sortir de leur armature), dont les tailles s’échelonnent de 10 à 50, les anneaux de tête Ztip en taille 12 et 16 sont de type anti-emmêlement sans soudure sur le dessus, ils se montent en se collant via leur tube.

Ils sont soit peints (black) soit anodisés en Gunsmoke.

Ils sont très légers, un jeu complet type 50-16 pèse 35g. Un 50 30 20 10 10 10 10 10 12 pèse 25g

Anneaux Kigan 3D Gunsmoke 50
Anneaux Kigan 3D Gunsmoke 50 sur canne trebuchet light Côtes et Lacs

Les kigan 3D ZDZSG inclinés tripattegunsmoke :

Disponibles uniquement en 50 40 30 25 20 16, ceux-ci sont légers, anti-emmêlement, costauds et pèsent moins de 50g pour le jeu complet. Ils sont anodisés en Gunsmoke et leur hauteur n’excède pas 79mm.

Kigan ZDZSG Gunsmoke
Kigan ZDZSG Gunsmoke

L’intégralité des anneaux cités ci-dessus supporte tout type de tresse, de nylons et de fluorocarbone.

Les type de montage/répartition d’anneaux sur la canne

La répartition Classique :

Très utilisés pour la carpe, cette répartition, traditionnellement, est en 50 40 30 25 20 16. Dans ce type de répartition, les anneaux doivent être disposés de manière à ce qu’un cône parfait parte des lèvres de la bobine du moulinet jusqu’au deux arêtes externes de l’anneau de tête, en passant par les arêtes externes de tous les autres anneaux. La seconde condition est que lorsque la canne est mise en tension et que les tangentes du talon et du scion sont à 90° l’un de de l’autre, les angles réalisés par le fil au passage des anneaux soient équivalents avant et après l’anneau, et répartis de manière uniforme entre anneaux.

Répartition classique la théorie
Répartition classique la théorie

Les travers de cette technique couramment reproduit par l’industrie :

Bien souvent, les jeux d’anneaux utilisés par les cannes de série même de grande marque, ne positionnent pas les anneaux correctemment. Car il faut être honnête, si l’on veut respecter par exemple le sempiternel 50 40 30 25 20 16 avec anneaux droit Kigan 3D ou par les S light employés par d’autres, bien souvent la hauteur inadaptée de l’anneau de 20 fait que celui-ci dépasse largement du cône théorique, causant souvent des emmêlements et des pertes de distances ou des tapages de nœuds de raccord sur l’anneau de tête. La solution : le remplacer par un anneau de 16 ou adapter la hauteur de l’anneau de 20. Dans d’autres cas l’anneau de départ n’est pas placé correctemment en fonction du moulinet et du cône de déroulement de celui-ci, et on ne précise bien souvent pas quel est le moulinet optimum pour la configuration employée… Une mise au point du cône au laser, ou simplement avec de longue règle aide à mieux définir ce type de jeu d’anneaux. Une validation ultérieure anneaux scotchés au bord de l’eau permet de mieux appréhender les conséquences positives de ce type de modification. D’autres erreurs sont aussi commises par lesdites industries, elles ne se limitent pas dans ce domaine en fait car la rentabilité est souvent l’objectif N°1, pas la qualité. A noter, sur les cannes de 9’,10’,11’, 12’,13’ aucune configuration classique ne peut être parfaite avec des moulinets de taille de bobine 75mm, il vaut mieux se limiter aux bobines coniques de diamètre 65 à 68mm pour ce type de configuration de cannes (Emblem, BASIA QDX, Ultegra 5500).

A NOTER un montage classique correctemment exécuté permets de passer des nœuds de tête de ligne de 60 à 120/100 notamment avec le nœud FG, s’il est mal exécuté, dès qu’un vente de travers est là, il est difficile de monter au-delà de 40/100 sinon c’est l’emmêlement assuré.

les travers du montage d'anneaux classique
les travers du montage d’anneaux classique, ce qui est correct et ce qui ne l’est pas

La répartition Fuji new Guide concept “optimisée”:

Les répartitions fuji new guide concept que j’utilise sont le mélange de théories émises par Fuji et d’expériences que j’ai mené au bord de l’eau. Ici la théorie seule s’avère être décevante, seul des tests empiriques permettent d’ajuster les points qui permettent d’approcher la perfection.

Le Fuji new guide concept est un concept employé sur 80% des cannes spinning actuelles mais nettement moins sur les cannes à carpe, du moins pour mes concurrents, car pour ce qui me concerne plus de 75% de mes montages sont effectués sur ce concept amélioré par de nombreuses expériences comparatives, par des tests précis entre fuji New guide concept et Concept classique amélioré, à blank, nylon, plomb et anneau de départ identique.

Le Fuji new guide concept permet à partir du diamètre de la bobine du moulinet de calculer un jeu d’anneau théorique, dont on placera l’anneau choker à une distance de 27 fois le diamètre de la bobine. Une fois cet anneau choker placé sur le blank, on place l’arrête de l’anneau de départ (exemple : 50) sur le cône formé par la bobine du moulinet et le choker, puis les deux suivants  (30 et 20) également sur ce cône, entre l’anneau choker et l’anneau de départ. Les anneaux suivants sont tous de taille 10 et placé de façon à ce que leurs intervalles soient décroissants sauf l’anneau de tête pour que son arête externe soit dans le prolongement de celle des anneaux de 10 qui le précède. Voilà pour la théorie. En pratique, il faut placer tous les anneaux fixés provisoirement avec du scotch masquage sur le blank, et tester différents placements de l’anneau, avec 3 à 4 lancers pour chaque positionnement du choker, puis changer celui qui précède le choker, puis l’intermédiaire entre le choker et l’anneau de départ. C’est un jeu de patience qui m’a occupé énormément de temps sur la plage en bas de chez moi rien qu’en tests de distances comparatifs, pour optimiser les cannes des clients en fonction de leur moulinet, du fil qu’ils utilisent, de leur tête de ligne… Les résultantes sont des jeux d’anneaux ultra performants, ultra légers, plus solides, plus nombreux que leurs équivalents en répartition classique et qui génèrent un centre de gravité de la canne plus bas vers le porte moulinet.

FUJI NEW GUIDE CONCEPT SUR ANNEAUX DROITS
FUJI NEW GUIDE CONCEPT SUR ANNEAUX DROITS

Par exemple, j’emploie pour une canne de 13’,  10 anneaux en FUJI KW 40 25 16 10 10 10 10 10 10 12, pour un moulinet Shimano type ultégra, Power aéro, Aero technium 10000-14000. Les performances sont supérieures à celles obtenus avec un jeu d’anneau départ 50 repartition d’environ 6%. Mais surtout les têtes de ligne de 60 à 80/100 passent sans problème, (NB :100 à 120/100 possible avec un nœuds FG pour le thon) et on n’emmêle pour ainsi dire jamais même en cas de fort vent latéral arrière. Mais d’autres combinaisons sont possibles. Un autre gros intérêt, de ce type de démarche est aussi de rendre le jeu d’anneau plus abordable notamment pour les versions titanium sic et Torzite.

fUJI NEW GUIDE CONCEPT SUR ANNEAUX kwsg
fUJI NEW GUIDE CONCEPT SUR ANNEAUX kwsg
fuji new guide concept
Fuji new guide concept sur anneaux GMKWSG

Les cannes montées en Fuji new guide concept sont aussi plus solides, car la faible hauteur de leurs petits anneaux de scion réduit la torsion du blank pendant le lancer quasiment à néant. Alors que la torsion du blank avec un jeu d’anneau classique classique type 50 40 30 25 20 16 peut être proche de 90°.  Cette absence de torsion en Fuji new Guide concept rend aussi les cannes montées de cette façon plus précises… De plus chaque anneau est moins chargé individuellement, et le fil suit parfaitement la courbe de la canne, de façon harmonieuse.

Torsion du blank en montage classique à 6 anneaux droits départs 50
Torsion du blank en montage classique à 6 anneaux droits départs 50

Comment sélectionner le meilleur jeu d’anneau adapté à ma future canne, et qui soit parfaitement optimisé pour mon moulinet.

fuji titanium Torzite T2 dark grey par Côtes et Lacs
fuji titanium Torzite T2 dark grey par Côtes et Lacs
fuji Titanium Dark Grey GMMNTT
fuji Titanium Dark Grey GMMNTT
GMMNTT TORZITE
GMMNTT TORZITE

Critère poids/distance de lancer/flexibilité armature/glisse/solidité/qualité/antibouclage

Pour moulinet Ultégra CI4+ 14000, Emblem pro 5000, power aero 14000, aero technium 14000

– le(s) meilleurs d’entre tous sont les Fuji titanium Torzite TKWTG et T2KWTG FNCG 40 25 16 10 10 10 10 (10) (10) 12, utilisable avec des configurations de cannes de 11’ à 13’ quelques soit la puissance de la canne, c’est ce jeu d’anneau qui génère les meilleures distances, tout en conservant un poids contenu (21g), le surcoût généré par ce jeu d’anneau reste raisonnable dans le cadre de l’achat d’une canne d’une vie…

Pour moulinets ultégra/power aéro 5500, basiaQD 45, emblem 5000t, TS5000

– le meilleur d’entre tous est le Fuji titanium Torzite TKWTG/T2KWTG FNCG 30 20 12 10 10 10 10 (10) (10) 12, utilisable avec des configurations de cannes de 10’ à 13’ quelques soit la puissance de la canne, c’est ce jeu d’anneau qui génère les meilleures distances, tout en ayant un poids plume le plus bas de tous (13.3g), le surcoût généré par ce jeu d’anneau reste très raisonnable dans le cadre de l’achat d’une canne d’une vie.

-d’autres choix polyvalent pour ces moulinets sont les Fuji titanium Torzite TKWTG et T2KWTG qui sont utilisables aussi bien avec les moulinets cités précédemment que ceux cités dans ce paragraphe, même si un peu plus lourd il fonctionnent également bien avec ces moulinets là. Ce choix sera d’autant plkus judicieux si vous souhaitez changer de format de moulinet plus tard

Critère poids/solidité/qualité/prix/distance/discrétion/antibouclage

Pour moulinet Ultegra CI4+ 14000, Emblem pro 5000, power aero 14000, aerotechnium 14000

– le meilleur rapport qualité prix discrétion solidité est le Fuji GMKWSG (gris métal “gunmétal”) FNCG 40 25 16 10 10 (10) (10) (10) (10) 12, utilisable avec des configurations de cannes de 9’ à 13’ quelques soit la puissance de la canne, c’est ce jeu d’anneau qui génère de très bonnes distances, tout en gardant un poids contenu (35 g), le surcoût généré par ce jeu d’anneau est très peu élevé …

Pour moulinet ultégra/power aéro 5500, basia/isoQD 45, emblem 5000t, TS5000

– Le meilleur rapport qualité prix discrétion solidité est le Fuji GMKWSG (gunmetal) FNCG 30 20 12 10 10 10 (10) (10) (10) 12, utilisable avec des configurations de cannes de 9’ à 13’ quelques soit la puissance de la canne, c’est ce jeu d’anneau qui génère de très bonnes distances, tout en gardant un poids très faible (19g), le surcoût généré par ce jeu d’anneau est très peu élevé …

-Les GMKWSG sont également utilisables en 40251610101010(10)(10)12 notamment en cas de changement futur de taille de moulinet leurs polyvalence permets de les utiliser avec beaucoup de formats.

Les questions les plus fréquentes : FAQ

Est-ce qu’un jeu d’anneau avec un départ de taille 50 lance plus loin qu’avec un anneau de départ 40

Si entre un anneau Kigan 50 (hauteur 79mm) et un anneau kigan 40 (hauteur 59mm) utilisé en anneau de départ la différence se fait particulièrement sentir dans des configurations traditionnelles type 50 40 30 25 20 16 et 40 30 25 20 16 12, la différence est nettement moindre entre un anneau FUJI GMKWSG50 et un FUJI GMKWSG40, car leurs hauteurs respectives sont de 84 et 79mm mais elle existe. Mais en réalité cette question est bien plus vaste qu’il n’y parait. La réponse dépend du diamètre de la bobine de moulinet utilisé, du placement de l’anneau de départ et des suivants, du type de répartition utilisé, (FNCG ou classique) et de la perfection de l’éxécution du placement des anneaux, et bien sur du lanceur, mais aussi des anneaux utilisés… (Kigan ou Fuji)…Et certaines astuces sont diaboliques.

Est-ce qu’un jeu d’anneau en Fuji new Guide concept en FUJI (type GMKWSG) 40 25 16 10 10 10 10 10 12 (exemple un jeu d’anneau optimisé pour un power aero14000 shimano sur une aviator 13’ 3.5lb) est plus ou moins performant qu’un jeu d’anneau 40 30 25 2016 16 de même type.

Si on compare (c’est un exemple) deux jeu d’anneaux FUJI GMKWSG à armature inox et à taille et hauteur d’anneau de départ égale, entre une version FNCG, et une version classique , le plus performant en distance est la version FNCG (différence environ 6% à l’avantage du FNCG sur une 13’, et d’environ 15% sur une 10’), le plus performant en poids est la version FNCG (poids du jeu d’anneau FNCG35g contre environ 50g sur la version classique), le plus performant en terme d’absence d’emmêlements est le FNCG qui ne boucle jamais y compris avec de très grosse têtes de ligne de 60/100. Le FNCG permets aussi de repousser le centre de gravité de l’ensemble canne moulinet comparativement à un jeu d’anneau classique.

FNCG : l’ARME ULTIME CONTRE LE « TORQUE » ou la torsion des blanks pendant le lancer

Pendant un lancer longue distance, plus un jeu d’anneau possède une hauteur d’anneau élevée moyenne en présence sur le scion, plus la torsion du blank sera élevée, ainsi pendant le lancer, un jeu d’anneau 50 40 30 25 20 16 type GMKWSG et à moindre mesure un GMKWSG 40 30 25 20 16 16, génère une torsion de près de 90° de l’anneau précédent celui de l’anneau de tête, par rapport à l’alignement des anneaux naturels sur une canne montée sur l’épine du blank, tandis qu’un FNCG aura une torsion du blank proche de zéro sur l’intégralité des anneaux. La question induite est simple : que devienne vos ligatures après de telles torsions répétées sur un jeu d’anneau classique ? En clair une canne en FNCG est globalement plus durable… Pour générer plus de précision, il serait donc judicieux de monter les cannes en configurations classique 6 anneaux à l’opposée du nerf du blank, d’autant plus s’il s’agit d’un départ 50, pendant que celles montée en FNCG sont et restes totalement parfaites que ce soit sur le nerf du blank ou à l’opposé du nerf du blank.

Fuji new guide concept et absence de torsion du blank
Fuji new guide concept et absence de torsion du blank

Optimiser un jeu d’anneau classique à 6 anneaux est-ce possible :

Le cas des moulinets de diamètre 65 à 69mm

La réponse est oui, le principal inconvénient des cannes du commerce de ce type est de ne pas configurer correctemment le cône de déroulement du fil dans ce type de jeu d’anneau. Les erreurs commises sont une trop faible hauteur de l’anneau de départ, un placement inadapté par rapport au moulinet (à une distance trop faible ou trop importante selon les cas), ainsi qu’un anneau de tête et/ou celui qui le précède décallés de la moitié de sa hauteur par rapport au cône de déroulement du fil. Bien sur je corrige ceci de façon systématique par des méthodes qui me sont propres. Ainsi, Il est possible de faire des configurations classiques quasi parfaite pour le QD45, emblem 5000 et Ultegra/power aero 5500, y compris avec un anneau de départ 40 type GMKWSG ou T2KWTG.

Nos dernières étude en terme de distance associée notamment au DAÏWA SLDQD45 nous ont aussi permis d’obtenir de bons résultats, avec des jeu d’anneaux mixte type T(2)kwsg50 T(2)kwtg40 30 25 20 16, dont on a optimisé le cône en modifiant 3 hauteur d’anneaux et en plaçant de façon optimale l’intégralité des anneaux au laser et en testant la dite config au bord de l’eau pour valider les distances, les résultat est bon, le torque reste plus faible sur une version titanium que sur une version Armature inox, les emmelement restent contenus, mais attention en cas de vent latéral ou arrière, pour anéantir totalement les emmêlements dût aux vent latéraux seul le FNCG est l’arme ultime.

Le cas des moulinet de diamètre 74 à 80mm

Pour l’ultégra 14000, le power aero14000, aero technium 14000 ou emblem pro 5000 ou encore le BBTRLC, rien ne peut techniquement être totalement parfait, y compris avec un anneau de 50 type KW ou de type KIGAN ZDZSG. Cependant dans ce cas de figure, le meilleur choix  (hormis le FNCG) reste un anneau de 50 en départ, qui sera un peu plus performant que la version en départ 40, cela dit vu le gain de poids (+ de 25g en KW) ça restera un bon choix uniquement dans le cas d’une optique 100% distance avec des blanks à faible Torque et forte rigidité de type Aviator TE 3′ 4.5lb… Et dans ce cas là et avec l’astuce diabolique de la rectification de hauteur de l’anneau de 20 dont je parle plus loin, c’est la solution ultime pour la distance, la version T2KWSG 50 T2KWTG 40 30 25 20 16 n’est pas en reste d’ailleurs avec ce type d’optique, sa céramique ultra dure et à diamètre de passage interne plus important que celle des version sic permets encore un petit gain non négligeable. Ce type de configuration permets de dépasser 200m avec les meilleurs lanceurs et le blank cité mais reste toute de même plus sujet aux emmêlements que les version new guide optimisées.

Et si on mettait un anneau de départ 50 sur un jeu d’anneau en FNCG ?

Une variante légère (seulement 25g contre 35g en version classique) est d’associer le FNCG et un anneau de départ en 50 de type droit, le meilleur que j’ai pu tester est ici le Kigan 3D 50 (503020101010101012), les résultats sont équivalents à ce que j’ai pu obtenir avec le FNCG sur fuji KW 40 (40 25 16 10 10 10 10 10 12) tout en étant plus léger. La contrepartie est cependant que les pattes sont moins épaisses qu’une version inox d’armature, donc même si cet anneau est solide, il l’est un peu moins que les Fuji. A réserver aux gens qui sont soigneux.

J’ai dans mes projets d’études ultérieures un FNCG 50 30 20 10 10 10 10 (10) (10) 12 en FUJI T(2)KWTG, en effet jusqu’à maintenant chez FUJI un FNCG optimisé s’est toujours montré plus performant que la version classique équivalente à hauteur égale, c’est déjà le cas sur la version en taille 40, j’en ai déjà parlé. Mais tout reste à faire sur cette future version, je ne manquerai pas de revenir vers vous d’autant que contrairement aux précédentes versions, j’ai pu obtenir via un client sur une version optimisée en hauteur sur un montage classique en GMKWSG50 une distance qui dépasse les 200m, la barre est donc particulièrement élevée pour faire mieux en FNCG, et au dessus de mes capacités de lanceur, donc je recourrai prochainement à l’aide de 3 ou 4 lanceurs anonymes au top parmi mes clients pour tester les 3 cannes protagonistes.

ET SI ON EMPLOYAIT DU MONOPATTE ?

Je ne propose pas d’anneaux mono-patte pour l’usage carpe pour une raison simple, je considère qu’ils sont trop peu suffisamment solides pour cet usage, et les rare occasions ou j’ai pu les utiliser dans ce cadre et bien je l’ai regretté systématiquement.

Pour d’autres disciplines comme la pêche des carnassiers aux leurres où les hauteurs d’anneaux sont nettement plus faibles et les risque de torsions, flexions ou autres façons de martyriser une canne sont plus limités, je les emplois régulièrement cependant.

ET SI ON EMPLOYAIT DES ANNEAUX SANS CERAMIQUES

La course à l’allègement des anneaux au moindre prix est lancée, et certains font parfois des travers déconcertant, minima, American Tackle par exemple propose ces anneaux. La question est qu’est ce que ça donne? Et bien je vais vous surprendre ce n’est pas si mal, mais dans les premières années ou mois uniquement selon l’utilisation relative de chacun et pour ceux qui n’y regarde pas de trop près. Sur le papier celà dit c’est séduisant, la poids est ridicule le prix tout autant, et on ne risque pas de casser une céramique, et bien on est pas ennuyé car il n’y en a pas. Soit c’est quoi le piège? Et bien je ne pense pas que ce soit un piège en soit mais les concepteur de ces produits n’ont pas poussé le test suffisemment loin. Pour ma part j’ai testé des minima aux leurres avec différentes tresse PE. Ca passe j’ai pris du poisson, mais une désagréable sensation de frottement m’a alerté, et j’ai vérifié tous les anneaux, les deux premiers etaient bouffés au bout de 3 mois, et j’ai donc arrêté l’expérience… Un client gros consommateur de 40/100 trabucco m’a contacté récemment, il voulait faire changer ses anneaux mimina d’une canne 10 pieds d’une marque que je ne citerai pas ici, mais elle sont nombreuses neamoins a utiliser ces anneaux, par du Fuji K. Pourquoi car malgré l’utilisation de ce que je considère come le meilleur nylon du marché dans son plus fort diamètre il n’arêttait pas de casser. A force d’être ennuyé il a forcément fini par regarder ses anneaux, à part l’anneaux de tête qui était une version à céramique qui était en parfait état (tient tient pourquoi mettre un anneau a céramique sur l’anneau de tête si l’absence de céramique ne pose pas de problème???), les trois qui suivaient l’anneau de pointe étaient strié de près d’un 1/2 mm par usure sur le nylon. les cannes sont utilisés depuis 3- 4 ans intensivement certes pais toute de même. CQFD. quant on sait qu’un anneau à céramique SIC Fuji dre plus de 25 ans sans broncher, la comparaison est vite faite et conclue. Un post facebook m’a confirmé cet était de fait auprès d’autre utilisateur de minima, un test sur une version très proche ( American Tackle ) ma confirmé dans ma première impression, beurkh… j’en veux pas… Mauvaise idée. Merci d’aller acheter ça ailleurs ça me ferai vomir ce type d’anneaux.

Est-ce que le FNCG rends les cannes plus puissantes ?

J’ai déjà entendu cette réflexion, non bien sur ce n’est pas le cas on ne peux pas rendre plus puissant un blank, de même que le FNCG ne rends pas les cannes peu paraboliques, plus paraboliques ou l’inverse, l’action d’un blank reste son action originelle quelques soit le jeu d’anneau employé. Par contre, le FNCG et un jeu d’anneau plus léger qui charge moins le scion génère moins de « balourd » et une canne utilisant le FNCG aura un scion qui se stabilise plus vite après lancer en position centrale par rapport à une canne équivalente sans FNCG. En effet, et c’est physique moins une canne fait de balancement après lancer plus elle lance loin et moins elle génère de frottements. Monter la canne sur le nerf (talon et scion), fait gagner un « tout petit peu » de puissance de lancer, mais ça reste peu perceptible. La monter à l’opposée du nerf rends la canne plus précise. De plus en théorie, le scion étant moins chargé il est possible de mettre un tout petit peu plus de plomb sur un FNC que sur une version Classique. (restez raisonnable 10g de plus maxi que le poids normallement recommandé…).

Je ne comprends pas comment plus d’anneaux, plus petits, peuvent lancer plus loin que moins d’anneaux plus gros.

Attention il ne s’agit pas de placer 10 anneaux n’importe où sur une canne, il y a des règles à respecter, et aussi des méthodes de tests empiriques bien rodées… J’ai effectué énormément de tests de lancers comparatifs depuis 2012 entre différentes configurations toutes mesurées comparativement, et toutes optimisées pour des résultats de lancer plus efficaces, les résultats sont formels. Après optimisation d’un jeu d’anneau pour un type de moulinet donné, le FNCG est plus performant toutes données égales par ailleurs, que la version équivalente de même hauteur d’anneau de départ. Et en ce domaine, j’ai testé plus de 10 modèles de moulinets parmi plus de 15 configurations d’anneaux différentes, sur plus de 15 blanks différents et ce réellement pas que sur le papier comme beaucoup.

Comment l’expliquer ? Simplement le FNCG qu’il soit utilisé avec des anneaux droits ou avec des anneaux inclinés génère une sorte de tension entre l’anneau de départ et l’anneau choke (3 ou  4eme anneau selon la configuration), tension qui réduit non seulement la taille des spires de façon drastique avant et après l’anneau de départ, mais également avant et après le 4 ème anneau de manière à permettre un passage facile parmi le train d’anneaux de 10, puis une éjection parfaite via l’anneau de tête en 12 parfaitement aligné en terme de hauteur avec le précédent anneau. Ça permet un usage optimal que la tête de ligne soit en nylon ou en tresse quelques soit son diamètre jusqu’à 100 voire 120/100 (attention uniquement avec un nœuds FG pour le thon). Cela dit, pour des performances maximales de lancer, notamment lors d’entraînements, une tête de ligne de 40/100 sera totalement parfaite.

Quand l'empirique surpasse la théorie
Quand l’empirique surpasse la théorie

Existe-t-il d’autres façons que le FNCG pour améliorer mes lancers à très longue distance?

Il en existe énormément, la première utiliser un nylon avec une glisse parfaite comme le Trabucco spécial enduro en 25/100, utiliser un fil neuf, augmente aussi de 15% les distances par rapport à un nylon usagé de 18 mois. S’entrainer régulièrement à pratiquer un bon geste, parfaitement droit, abdominaux et fessiers rentrés, dos droit, bras tendu permets d’optimiser ses résultats parfois de plus de 30 à 40m. Une canne adaptée à la distance fait aussi beaucoup de différences, ainsi l’aviator TE 13’ 4lb ou la trébuchet light 13’ 3.75lb ainsi que l’aviator 13’ 3.5lb sont des très bon outils qui permettront à chacun d’avancer dans la discipline « lancer longue distance ». Sachant que lancer n’est pas pêcher, l’aviator TE est dédiée 100% au lancer, la trébuchet light permets un peu de polyvalence autour du lancer, l’aviator 13’ 3.5lb est un outil pour progresser en lancer sans perdre trop en plaisir par rapport à des cannes comme la torrix 12’ 3.25lb.

Est-ce qu’une canne de 13’ lance plus loin qu’une 12’

La réponse est évidemment oui, une 13’ lance plus loin qu’une 12’ et de la même façon une canne de surfcasting haut de gamme 15’, plus épaisse plus conique et plus longue qu’une canne carpe  13 pieds, lance aussi plus loin que l’aviator TE pourtant une petite merveille dans ce domaine…

Si vous souhaitez aller plus loin, une canne (haut de gamme) plus épaisse est aussi une canne qui lance plus loin et qui tiens le choc mécaniquement, les cannes fines à la conicité faible sont généralement de piètres lanceuses, en plus d’êtres moins résistantes à la traction.

Quel est la bonne façon de mesurer ses distances…

Beaucoup de pêcheurs croient lancer à des distances faramineuses, mais ne mesures qu’avec le comptage du tour de manivelle qu’ils réalisent en ramenant leur canne. Si cette méthode de mesure à le mérite d’être simple attention elle génère de grosses marges d’erreurs, notamment avec les diamètres de fil supérieurs à 25/100. Ces marqes d’erreurs sont supérieures à 20%…

Les deux méthodes à retenir sont celles du clip fil et des distances sticks de de même que celle du mètre à roulette très longue distances nommé « odomètre » on peux en acheter pour moins de 30 euros sur castorama.fr par exemple). Le plus précis des deux est l’odomètre pour mesurer la distance précisément.  La pratique du clip fil et du distance stick permets aussi de pêcher précisément autour de la distance clipée autour de son repère sur toutes ses cannes à la distance de l’amorçage réalisé avec une canne à spod, c’est un peu moins précis pour mesurer exactement les distances, mais comparativement c’est déjà nettement plus efficace que la méthode comptage de tour de manivelle.

Est-ce qu’utiliser un diamètre de fil plus fin permet de lancer plus loin ?

La réponse est oui, mais la distance gagnée est très faible. Un exemple précis, réalisé par un gros lanceur sur une session dédié aux tests de lancer de canne aviator TE 13’ montée avec 10 anneaux FUJI KW en FNCG (40 25 16 10 10 10 10 10 10 12) : avec un 20/100 nylon Franck Godard a obtenu 187.40m, avec un 25/100 il a obtenu 180m. Donc c’est un gain de seulement 7m40. Ce qui est relativement peu en regard du diamètre cédé, en effet un diamètre de fil important est souvent nécessaire pour brider des beaux poissons en eaux relativement encombrées.

En clair, la méthode n°1 pour lancer loin est de s’entrainer, le faire avec le bon jeu d’anneau correctemment monté pour votre moulinet, a cependant certains effets bénéfiques et pas que sur la distance. (poids, absence de bouclage, équilibre, stabilisation plus rapide de la canne après le lancer)

Est-ce possible d’atteindre ou dépasser régulièrement 200m avec une carpe à canne ?

Ma réponse va être très nuancée :

Terry Edmond Champion de lancer longue distance a établie un record à 220m en 2019 avec une canne à Spod (modèle trébuchet spod talon 19mm scion 4mm, 5.5lb). Donc oui c’est possible, mais ce qui est possible pour un champion n’est pas nécessairement simple pour une personne normale. Avec une vraie canne à pêche, qui est souvent loin d’une canne à spod c’est déjà moins simple. Un exemple plus proche de la réalité :  Franck et Jérôme sont deux bons lanceurs,  l’un à une cinquantaine d’année assez grand et baraqué, l’autre la trentaine assez grand, plus filiforme. Tous les deux atteignent régulièrement 170m avec la trébuchet light 13’ 3.75lb canne orientée distance qui est facilement exploitable et reste agréable, et 180m avec l’aviator TE 13’ 4lb+ qui est orientée distance sans compromis sur le plaisir de pêche. Ils m’ont indiqué tous les deux préférer le modèle 13’ 3.75lb car il est plus facile à exploiter, et reste agréable. Ils ne sont pas prêt à tout sacrifier pour 10m.

Pour en revenir à mon propos de départ, dire qu’il est facile d’atteindre 200 avec une vrai canne à carpe qui reste agréable, pour un pêcheur lambda, c’est comme dire qu’un sportif non entrainé peux établir un record du monde, c’est quelque peu embellir la réalité.

Pour conclure sur le propos des anneaux, il existe un jeu d’anneau pour chaque besoin de pêcheur, ce n’est qu’une partie d’une canne à carpe, mais bien le choisir peux changer la donne sur votre canne à carpe finalisée. Choisir celui le plus adapté à votre budget dépends de nombreux paramètres, comme l’esthétique, le poids, la performance, l’équilibre de la canne, le budget également. Le propre du monteur que je suis est de vous conseiller celui qui correspondra la mieux à ce à quoi vous destinez la canne.