ALT à l’amino squid blanche

15 octobre 2013 Off By Guillaume

Bonjour,

un alt pour moi est véritablement un amorçage d’au moins 3 semaines, celui ci est en fait venu par hasard, partis initialement pour amorcer à peine 10 jours, une méchante pharyngite dont je mettrai 10 jours à me débarrasser nous oblige à repousser une de nos pêches initialement prévues dans la nuit du dimanche au lundi, à une pêche de soirée prolongée jusqu’à 2h30 du matin en semaine le jeudi… avec le boulôt le lendemain.

C’est pas moins de 25-30kg de bouillettes amino squid en 20 et 25mm mm qui rejoindront le fond 3 à 4 fois par semaine sur à peu près deux hectares d’un secteur délaissé et désert du lac d’Apremont au préalable à la pêche.

C’est donc avec un certain entrain, que je débauche ce soir là pour récupérer Mehdi et son pneumatique puisqu’il est en panne de véhicule (la tuile…). j’étais loin de m’imaginer la suite.

à l’arrivée sur le poste tout est calme, le lac est d’huile, ce qui n’est pas un bon présage sur Apremont, ou le temps pourri annonce souvent de joli pêches. Je dépose deux cannes sur la berge d’en face et en lance une autre du bord sur un spot connu. Mehdi de son coté exploite la bordure du sa gauche et mets deux cannes sur le coup.

L’attente est de courte durée, ma canne lancée du bord déroule d’entrée, malheureusement ça se mets à frotter singulièrement, et je fini par décrocher le poisson. Je remets un montage neuf, mehdi réamorce et le montage repart au même endroit.

Il est temps de se mettre à dîner, pour meubler l’attente…

21h52 : notre Dîner est interrompu par un run toujours sur la canne de gauche lancée du bord, ça donnera ça :

Petite commune qui déménage

Petite commune qui déménage

le poisson est remis à l’eau rapidement après deux ou trois photos. Puis se remets à la bouffe tout juste assis ça repart

22h08 : du coté de Mehdi sur le coup un run de malade (30m…) manque d’arracher la canne du buzz bar deux cannes, au passage Mehdi apprécie ses nouveaux moulinets mitchell avocast 7000 qui sont franchement qualitatifs autant au niveau du frein que du couple disponible pour ramener, une jolie miroir d’environ 11kg apparait 15 minutes après…

DSC_9625 (Small) DSC_9629 (Small)la remise à l’eau est faite rapidement…

on se remets à essayer de finir de manger, et 15 minutes après, je dis à Mehdi, que je trouve que c’est un peu calme, 10 seconde après (véridique…) un run de fou me tire de mon pessimisme c’est une canne déposée en face qui part, à ce rythme là elle va finir  sur la berge d’ailleurs :).

Elle se ravise et reviens soudain vers moi comme une balle, puis se décide à faire un gros run vers la gauche, ça me semble assez lourd, et là ça se mets à frotter sur le fond une souche, puis elle se bloque dedans. Je grimpe dans le bateau et me tracte jusqu’au poisson fait quelque tours autour de la souche puis le montage viens… et mer…!!!

Je reviens au bord puis refait un montage et la dépose dans la foulée au même endroit.

23h14 Medhi déroule à son tour, une jolie commune nous rejoins pour la séance photo. Et on commence franchement à s’amuser…

DSC_9634 (Small)on en est au dessert, et un nouveau run en face, assez timide me fait ferrer dans le vide… je la relance du bord sur le coup…

puis sur la canne de gauche à une quarantaine de mètres ça part franchement  il est 23h40 :

elle fait environ 11kg

la carpe est encore sur le tapis ça repart sur la canne juste relancée il y a dix minutes :

et puis dans la foulée un autre run poisson juste arrivé sur le tapis…

Vu le paquet de départs sur cette bordure (les trois derniers en 5 minutes…) je relance toutes mes cannes du bord réparties sur le coup ou les carpes sont bien installées, entretenus qu’elles sont par nos rappels d’amorçage (très) réguliers pendant la pêche, on passera bien 3 kg rien qu’en rappels.

Une petite heure après il est 00h57: c’est le tour de Mehdi de faire du fish :

Un petite demi heure d’attente, et à 1h30 (on est déjà bien fatigués…) et une canne en plein milieu du coup démarre en trombe et envoi 20 m  d’un coup, ça me semble plus lourd le combat s’éternise un peu effectivement à la pesée ça monte un peu plus pour mon plus grand bonheur (environ 13kg d’écailles) :

C’est désormais l’euphorie, la carpe est à peine remise à l’eau, la canne de gauche redémarre, avec un run en trombe tout en puissance… encore un combat bien sympathique et à l’arrivée une torpille d’une longueur impressionnante :

Au jeu du encore une et on arrête, je joue un peu avec le feu, puisqu’il faut bosser demain (Mehdi lui a pris sa journée, le malin…), on attendra donc 2h30 et on pliras ensuite…

2h25 : Mehdi rouvre le bal avec un jolie écailleuse d’environ 11kg, qui lui fera un combat de dingue

2h30 un autre run, le poisson semble lourd, et finira par casser le bas de ligne sur une souche sur laquelle il frottait sérieusement, bas de ligne dont je me suis dit plus tôt dans la soirée que je devrais le changer puisque le fluoro de 48/100 commençait à être u peu râpeux… tant pis pour moi…

Il est l’heure fatidique, on plie bagage,bien crevé mais tous le deux content de notre pêche…

Bilan de 6h30 de pêche, 10 poissons plus 2 décroches et une 1 casses sur obstacle. Plutôt content de notre soirée de pêche…