Le Liège : matière naturelle idéale pour une poignée de canne à pêche ?

Le Liège : matière naturelle idéale pour une poignée de canne à pêche ?

10 décembre 2015 Off By Guillaume

Le présent article fait suite à un petit sondage effectué sur la page Facebook Côtes et Lacs que nombre d’entre vous suivent régulièrement. Le liège matière controversée par les uns adulée par les autres est il suffisamment durable pour constituer une canne à carpe? Est-il dépassé par les matières modernes. Est – ce le comble de la classe ?

poignee liege pleine fleur usinée

Le petit sondage effectué a rassemblé une douzaine de participant parmi les clients Côtes et Lacs et quelques fans en quêtes de participation vivement intéressé par le sujet. La conclusion de ce sondage est un plébiscite pour le liège, tous souligne sa durabilité, son charme et sa classe naturelle. Certaines limites ont toutefois été exprimées à son sujet, certains indiquent qu’il serait salissant, qu’il noircirait facilement, et que sa couleur claire est limitante dans des lieux où être incognito est la solution?

Qu’en est il réellement, existe-t-il des différence de qualités entre poignée liège du point de vue matière première et façon de fabriquer une poignée liège qui peux changer la donne ? Je réponds à tout ça en détail, ne ratez pas la suite :

La durabilité d’une poignée liège de canne à pêche:

J’ai comme nombre d’entre vous toujours été convaincu par la durabilité des poignées en liège naturel, mais une expérience récente m’a tous simplement bluffé à leur sujet. J’ai pris en rénovation une canne nommée « fario télé veralu » en fibre de verre et aluminium avec une poignée liège d’origine qui semble d’une qualité (grade de liège aux environ de super à extra ». Cette canne au bas mot est âgée d’au moins 40ans et encore je pense qu’on peut en mettre 10 de plus… La poignée liège à première vue en piteux état, est noircie par le temps, avec quelques trous liés au porte canne et au moulinet ainsi qu’aux bagues qui le maintienne en place, elle comporte même des écailles de poisson qui semblent être des écailles de maquereau, en clair son nouveau propriétaire l’a aussi utilisé en mer. (Elle est toute proche…).

Un simple nettoyage à l’alcool, puis ponçage à différents grains (180 à 600) a suffit à lui rendre son éclat et sa clarté, avec cependant quelques trous retords. Je ne me suis cependant pas arrêté là, et j’ai effectué un rebouchage de tous les trous de la poignée par une pâte à liège puis à nouveau ponçage, puis un traitement avec un produit déperlant spécifique qui augmente la durée de vie du liège et empêche son noircissement.

Le résultat même s’il comporte une certaine marque du temps passée, lui a redonné un aspect digne d’une canne de son rang malgré son grand âge. La photo ci-dessous avant après est révélatrice du coté indestructible du liège, et du fait que cette matière est la seule qui s’entretienne relativement facilement y compris 40 ans après…

Poignée liège de 40 ans revenu à l'état neuf par un simple entretien

Les traitements des manche de canne en liège : solution contre le vieillissement et les salissures

La poignée liège ci-dessous est une canne proto mixte bois liège, elle a  3 ans, et a fait l’objet dès sa réalisation du traitement réalisé avec la canne antique précédemment évoquée, en 3 ans aucune traces de noircissement, aucun trou bouchés n’ été débouché par l’eau  en comparaison, le bois dur « moabi » traité au vernis uréthane, qui l’accompagne a plus mal vieilli que le liège. Le liège traité, vieilli mieux et empêche le noircissement et la plupart des salissures. Inutile de vous dire que le traitement utilisé pour le moabi n’a pas été retenu, par contre celui pour le liège est juste impressionnant de durée de vie…

acurix-burgundy-wood-cork

manche en liège canne à carpe 3 ans

le vieillissement d’une poignée liège traitée, plus résistant que du bois exotique moabi

En comparaison un liège non traité comme ceux employés sur toutes les cannes à carpe de série,  verra tout ses trous à l’origine bouchés par de la pâte à liège, se faire déboucher sur les parties de la poignée liège en contact avec l’eau. Un traitement simple à la pâte à liège n’est pas suffisant, avec un produit déperlant en plus, ça l’est…

Les poignées de canne en liège sous toutes leurs formes et couleurs

Les disques de liège utilisés dans mes fabrications de poignée liège pour la carpe

Les disques de liège utilisés dans mes fabrications de poignée liège pour la carpe

Les lièges naturels :

La qualité du liège est lié à son traitement ou à l’absence de celui-ci mais pas que. Il existe différentes qualité de « disque de liège » naturels b, bb, bbb, a, aa, aaa, super, extra, fleur, pleine fleur j’utilise seulement quand à moi les qualités super, extra, fleur et pleine fleur. Les B sont les plus pourvus en trous, la pleine fleur celle qui en comporte le moins voire pas du tout. Les b sont les moins chères, les pleine fleurs sont plus inabordables. Bannissez les grade A, AA, AAA et encore plus les grade B. vraiment trop plein de trous ils sont moins durables. Les qualités super à pleine fleurs sont intéressantes, encore plus si elles sont traitées comme évoquée précédemment. Mo opinion cela dit, si les pleine fleurs sont les plus solides elles sont cependant moins de charme qu’une fleur ou une extra, le charme d’une poignée liège est aussi lié à la présence des trous, d’autant plus s’ils sont bouchés et traité au déperlant. Pour cela je préfère les lièges extra à pleine fleur. Moins il y a de trous plus la fabrication de la poignée liège est facile, c’est le principal avantage de la version pleine fleur en plus de solidité en version non traitée. Entre les 4 qualités utilisée par mes soins j’ ai trouvé de très faibles différences de solidité si les poignées sont traitées à la pâtes à liège et au déperlant.

poignee liege pleine fleur usinée

poignée de canne à carpe en liège pleine fleur formé à la demande

Poignée courte en liège extra

Poignée de canne à carpe version courte en liège extra

Les lièges « brulés » (burl burnst)

Je n’utilise plus ce liège qui est à peine assez solide dans sa version traitée, et carrément fragile en version non traitée.

Les lièges reconstitués

les lièges rubber

Les liège de type rubber sont issue de l’industrie du vin et mêlent les avantages du liège naturel, à la solidité extrême des matériaux composites modernes. Ils existe dans différentes couleurs, sont dépourvus de trous, et sont d’un rapport dureté souplesse durabilité inégalable y compris en version on traité, et à priori aussi encore plus en version traité.

En version traitée un rubber naturel marron est quasiment aussi foncé qu’un duplon et nettement plus durable dans le temps. Il est possible d’utiliser des disques rubber marron uniquement pour ceux qui souhaitent la discrétion ultime, par contre leur poids plus important les réserve de cette manière uniquement aux poignées courte une intégrale peserait en effet plus de 150g sous cette forme, contrairement à l’exemple photo suivant.

Poignée liège ergonomique canne a carpe

Une poignée liège ergonomique de canne à carpe avec des disques rubber, wave 1 et extra

Les lièges wave1

Les lièges Wave 1 et 2, sont un mix entre le rubber et le liège naturel qui reprend le coté « charmant » des lièges naturels tout en étant durable et d’un ton proche du liège naturel.

Les trous d’un liège naturel sont disposé à la parallèle du blank d’une canne, les partie plus foncée d’un wave font une vague autour de la perpendiculaire du blank, l’effet est saisissant. A mon grand regret ils ne sont plus produits, mais il me reste de quoi faire quelques disques de quoi faire plusieurs poignées, pour ceux qui voudrait quelque chose de différents.

rappel de liège en disque wave 1 rubber et pleine fleur

rappel de liège canne a carpe, en disque wave1

Usinage d’une poignée liège, forme de poignée de canne à pêche à la demande

Toute poignée liège part de disques de liège, sous différente formes et qualités qui se combinent. Pour monter une poignée liège, je pars de disques qui sont usinés d’abord par l’intérieur au diamètre exact du blank à leur futur emplacement, ensuite ces disques sont collées puis pressés avant séchage ensemble par un cork clamp, pour former une seule et même poignée, puis après séchages cette poignée, avec un tour à bois ou un banc de montage avec des abrasifs de grains 40 à 600 pour obtenir la forme désirée. Je propose à tous mes clients, la réalisation de la forme de poignée liège qui leur convient. Rappels de liège autour du porte moulinet compris. Quelques exemple ci-près :

poignée liège canne à carpe tricolore wave extra rubber

poignée en liège formée à la demande, wave1, rubber, et liège naturel extra

fullcork3tone (Custom)

Pour conclure, plus que jamais je suis convaincu que le liège, sous sa forme naturelle comme pour celles reconstituées dans ses versions traitées par mes soins sont les matières idéales pour constituer une canne à pêche pour la carpe, pour le spinning, ou pour toutes les autres disciplines. Les poignées en liège sont durables, plus que toutes les autres matières, peuvent-être réalisées claires et/ou foncées, dans différentes couleurs, elles ne se salissent ou ne noircissent pas, et s’usinent aux formes les plus originales. Je n’hésite pas à parier sur le fait qu’aucune autre matière ne détronnera le liège dans la fabrication de poignées de canne à pêche haut de gamme, dans les 50 prochaines années, tout comme il a été le roi pour cette usage dans les 50 dernières.

Poignée liège de 40 ans revenu à l'état neuf par un simple entretien