Pêche rapide sur poste amorcée bouillette amino squid blanche en compagnie de Mehdi

Ca faisait un bon moment avec Mehdi qu’on cherchait quelques heures à se caller pour une pêche d’un soir.

Mais tiraillé entre mon envie de continuer ce que j’avais commencé au lac du Jaunay, (plus gros poisson du Jaunay tombé la semaine d’avant…), et mon envie de retrouver Apremont, la décision fut prise après le coup de fil déterminant de Medhi, qui m’indique que les poissons ont semble- t- il colonisé sa zone amorcée, (l’autre point déterminant le poste est très peu distant de la voiture contrairement à celui du jaunay…) Tout de suite après ma journée soit aux environ de 19h45 je le rejoins sur sa zone d’amorçage…

Le ton est donné tout de suite, Mehdi m’accueille avec un bas de ligne dont l’hameçon a été rectifié quasiment au droit par son premier départ. ça saute d’un peu partout dans les herbiers. Mehdi s’est tendu en lisière de ceux là, je ferai de même. en laissant beaucoup d’angle entre les cannes. L’eschages se fait avec une équilibrée Nuit d’enfer Squid du même arôme que les bouillettes fraiches squids blanches Cotes et Lacs de l’amorçage. Mehdi lui a une canne avec deux squids rose Richworth en bonhomme de neige et l’autre avec une blanche et un mais en plastique.

Son amorçage réalisé avec des squid  blanches Amino Cotes et lacs 20mm et de squids rose Richworth 14mm depuis 5 jours a semble t il mis les poissons en confiance.

Une fois mes deux 10 pieds tendus, je me mets au diner du soir en contemplant la zone et en discutant avec Mehdi de son premier rush…Un second départ pour Mehdi ne se fera pas attendre… Ca donne pas mal de coup de tête mais ça se bat bien comme il faut d’après lui, je saisie l’épuisette pour lui donner un petit coup de main mais un run sur une de mes cannes m’oblige à le laisser se débrouiller…

Par contre là pas un coup de tête, et ça me semble lourd, le combat ne durera pas, mais Mehdi épuise avant moi celà dit un commune d’environ 7-8kg. A l’approche de mon poisson, il s’avère que c’est quelque chose qui ressemble à un Boeuf, après 2 ou trois hésitations elle se laissera docilement mettre à l’épuisette. Verdict de la pesée, 18k9. Décidément, je ne manque pas de chance en ce moment.

Après les photos les poissons sont libérés, et les cannes sont remise à l’eau, je ne changerai pas mon esche encore intacte elle repartira au même endroit. Mehdi fera de même après avoir remis une nouvelle bille, il a dut l’enlever pour faciliter le décrochage.

squid power en fanfare

Medhi et sa commune

nuit d'enfer equilibré squid blanche

18.9kg à la nuit d’enfer equilibré squid blanche

189al’autre face de cette merveille

Un 3ème run ne tarde pas, sur les cannes de Mehdi, un poisson d’environ combatif d’environ 8 à 10kg mis au tapis mais que je n’ai pu peser ni photographier, ma lagaffite m’ayant reprise temporairement 🙂 (le poisson m’a échappé, le matelas de réception était dans l’eau et le poisson trop agité et moi pas concentré du tout, désolé Mehdi…).

Un peu avant la nuit, un 4 éme départ intervient sur la même canne que tout à l’heure, je ferre rapidement, le poisson revient vers moi à pleine balle, le combat sera plus compliqué et les rushs nombreux et puissants, soulevaient des remous impressionnants. La mise a l’épuisette ne tarde cependant pas beaucoup. Le poisson est encore joli, quasiment sans aucune écaille cette fois. Après pesée ça donne 14.8kg…

14.8

Vu que la nuit approche c’est l’heure de plier après deux heures de pêches véritablement euphoriques.

Nous avons décidé de continuer l’amorçage, mais les trois soirées suivantes malgré une semaine d’amorçage supplémentaire ne donneront pas autre chose qu’un poisson chat et une joli Tanche. Semble t il les poissons ont désertés la zone, est ce l’enduro qui a eu lieu juste après notre première soirée , les variations de températures ont sans doute eu raison du poste, ou simplement les piqures désagréables des hameçons qui leur a fait déserter la zone amorcée? Mystère… et en même temps heureusement que ce n’est pas si simple.